top of page
Rechercher

RDV en terres moins entendues : les petits commerçants ne sont pas informés de de la prime énergie

Trop peu de primes énergie compensatoires de la Région bruxelloise ont été accordées à ce jour : 122 (à la date du 20/4) alors que le gouvernement cible 38.000 entreprises… Or de très nombreux commerçants et entrepreneurs en ont besoin pour affronter les surcoûts en gaz et électricité de 2022. Quelle a été la communication du gouvernement à ce sujet? J’ai posé la question dernièrement à la ministre en charge des affaires économiques et j’y reviendrai encore prochainement.

Entre-temps, j'ai décidé d'aller à la rencontre de ces commerçants pour les informer.

Malgré les assurances de la ministre selon lesquelles les demandes arriveront, la réalité sur le terrain semble indiquer le contraire. Hier, j'ai rencontré une quarantaine de commerçants, dans les secteurs dits « sensibles énergiquement », dans le quartier d'Uccle et seulement 2 étaient au courant de l'existence de la prime... Les grandes enseignes, disposant d'un service de comptabilité, semblent plus équipées pour s’informer et remplir les formalités, tandis que les petits commerçants semblent rester éloignés de l’info et donc de l’aide.

Depuis le mois d’octobre dernier, le groupe MR demande la mise en place d’un soutien régional s’adressant au plus grand nombre des commerçants frappés par des factures énergétiques vertigineuses. Après avoir été la dernière Région à délivrer une aide économique de crise, il ne faudrait pas que Bruxelles rate sa cible !

AIDES REGIONALES, VOUS Y AVEZ DROIT, RENSEIGNEZ-VOUS

La prime énergie compensatoire est disponible depuis le 13 mars sous certaines conditions, pour + d’informations direction => https://economie-emploi.brussels/prime-energie-compensatoire

Secteurs professionnels concernés : alimentaire, boissons, Horeca, textile, habillement, confection, coiffeur, chaussure, cuir, papier, imprimerie, construction, rénovation, et encore bien d’autres secteurs sensibles énergétiquement.

341 vues0 commentaire

Comments


bottom of page