Rechercher
  • cbarzin

Bruxelles, malheureuse sans ses touristes, à nouveau...

Vous avez sûrement remarqué les rues vides cet été. Vous avez moins entendu de langues étrangères dans les métros et cafés. La ville vous semble moins vivante ? A moi aussi…


C’est un fait : le taux d’occupation des hôtels était de 25 % en juillet, 30 % en août. Alors qu’il est de 75% les bonnes années.


La Wallonie et la Flandre ont, au contraire, des chiffres positifs : en Wallonie, malgré les inondations, le taux d’occupation moyen des logements était de 77 % cet été, soit un niveau comparable à la situation d’avant la crise sanitaire. De plus, malgré une météo peu estivale, le bilan sur la Côte est mirifique, avec environ 12 millions de nuitées.


Que s’est-il donc passé à Bruxelles ?

Pourquoi les Belges et les touristes étrangers ont déserté notre capitale ?

La faute à la météo ? Cela paraît un peu court… Surtout quand on voit les chiffres de la Wallonie et de la Flandre.





En commission, la réponse du ministre-président du gouvernement régional (PS-Ecolo-Défi) a été de dire « qu’il s’agira à l’avenir de se concentrer sur les pays limitrophes ».


Cependant, le plan de relance de Visit Brussels indiquait déjà, bien avant l’été, qu’il s’agissait « d’attirerà Bruxelles les visiteurs locaux et belges ainsi que ceux des régions voisines ».


Aujourd’hui, on se demande vraiment ce qui a été fait.

Le fossé est trop important entre les régions pour pas ne pas voir qu’il y a quelque chose qui ne va pas.


Quelle a été la stratégie développée pour relancer le tourisme à Bruxelles ?


Nous n’avons obtenu aucun bilan, aucune réponse de la part du gouvernement.

Rien sur l’efficacité des campagnes de communication, sur celle des bons de 40€…


Nous avons de beaux musées, des endroits emblématiques à visiter. Bruxelles est une ville riche, culturellement, humainement, architecturalement. Il aurait fallu étendre l’offre culturelle et les capacités d’accueil.


Bruxelles avait déjà raté son été 2020. Le gouvernement aurait dû en tirer les leçons. Il a loupé l’été 2021 et n’a aucune excuse. Avec quelles conséquences pour les commerces qui vivent du tourisme à Bruxelles..?


Vous trouverez mon intervention sur le profil youtube du parlement :

https://www.youtube.com/watch?v=AQiYONPxsB8




18 vues0 commentaire